°C |

Arts et culture

Partager cet article

André Léonard

juillet 21, 2022

Dans le dossier d’allégations d’inconduite sexuelle de l’humoriste Philippe Bond, visé par de nouvelles allégations  pour des comportements inappropriés et non désirés dont la La Presse fait état aujourd’hui, le maire de Lac-des-Écorces, Pierre Flamand, a indiqué à CFLO Nouvelles, qu’il n’était pas question pour le moment d’enlever les plaques hommages installées au Dôme Uniprix de Lac-des-Écorces et au chalet des patineurs à Val-Barrette, pour le passage de Philippe Bond, lors de l’émission La Petite Séduction diffusée à Radio-Canada en 2013.

Toutefois selon M.Flamand, si l’humoriste était un jour déclaré coupable, suite à des accusations qui surviendrait avec les allégations dont il est question aujourd’hui, les plaques seraient à ce moment retirées.

Philippe Bond a annoncé aujourd’hui, qu’il se retirait de la vie publique, il quitte son émission de radio et met fin à ses spectacles.

À DÉCOUVRIR AUSSI