°C |

Sports

Partager cet article

André Léonard

octobre 18, 2022

Suite à un arrêt de la compétition pendant deux ans en raison de la pandémie, les élèves de TKD Mont-Laurier ont enfin pu vivre l’expérience le samedi 15 octobre dernier à Sainte-Thérèse. Le premier événement de la saison, organisé par Taekwondo Laurentides, s’est tenu à pleine capacité et regroupait 400 athlètes, des catégories U7 à Sénior.

Trois taekwondoïstes de TKD Mont-Laurier y ont participé. Pour deux d’entre eux, il s’agissait d’une première expérience alors que la troisième athlète effectuait un retour sur l’aire de combat, sa dernière participation datant de février 2020, tout juste avant la fermeture complète en mars. Nathan Lacroix a été le premier à se lancer. Il a combattu fièrement dans deux divisions U9, pour remporter à chaque fois la médaille d’argent. Manuel Berthiaume a livré un solide combat pour se mériter une médaille de bronze dans sa division U9 et Meg-Ann Bédard a quitté Sainte-Thérèse avec une médaille d’argent au cou, après un combat dans la catégorie cadet (12-14 ans). « Nos athlètes ont enfin pu connaître l’ambiance d’une compétition, l’effervescence d’être entouré de centaines de combattants venus se tailler une place sur le podium », explique Maryse Larente, assistante-instructeur chez TKD Mont-Laurier et accompagnatrice lors de l’événement.

 

Ayant à cœur le développement sportif des jeunes dans un contexte de plaisir, les instructeurs de TKD Mont-Laurier souhaitaient faire vivre une expérience positive à leurs athlètes. « Nous les avons bien préparés à ce qui les attendait mais surtout, nous leur avons recommandé de profiter de l’expérience qu’ils allaient vivre pour s’amuser, tout en y puisant de nouveaux apprentissages », ajoute Mélanie Boudrias, instructeur. « Nous tenons à féliciter nos trois taekwondoïstes pour leur participation à cette compétition et nous profitons de l’occasion pour remercier Maître François Chassay de Taekwondo Laurentides, ainsi que toute son équipe pour l’organisation de l’événement », conclut Martin Roy Lebel, instructeur.

À DÉCOUVRIR AUSSI